Actualités

 
formation arbres.jpg

Une formation pour tout savoir sur les arbres

Pour deux séances, l’association Nature sans frontières avait convié ses membres, sous la houlette et les conseils de spécialistes des Arboriculteur d’Ébersviller pour parler de la taille des fruitiers. Que ce soit la taille de formation, de fructification ou simplement celle d’entretien. Les participants ont aussi eu droit à de nombreuses explications sur le processus autrement plus sophistiqué reliant les racines de l’arbre à ses feuilles et à leur interaction. « Je n’aurai jamais cru qu’il pouvait y avoir autant de choses différentes dans la vie d’un arbre » avoue un participant. Du travail, pour une très bonne cause, en perspective pour les propriétaires de vergers présents mais aussi pour l’association dans son verger participatif créé en début d’année.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 24/11/2021

Mme Richard.jpg

Mme Jeannette Richard

Mme Jeannette Richard est décédée à son domicile à Waldwisse, le 17 novembre à l’âge de 85 ans.

Née Kremer, le 7 avril 1936 à Algrange, elle était veuve de M. Jean Richard, qu’elle eut la douleur de perdre le 27 novembre 2001. De cette union sont nés cinq enfants, Jean-Jacques, Jean-Claude, Jean-Marie, Laurence et Daniel (décédé).

La famille s’est agrandie avec la venue de plusieurs petits-enfants et arrière-petits-enfants. Nos condoléances à sa famille.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 20/11/2021

title-1635435424.jpg

La chorale Evolution sur la scène du Galaxie d’Amnéville

Le jeudi 21 octobre, c’était enfin le jour de la reprise pour les membres de la chorale de Waldwisse Évolution, après une longue interruption. Sept membres font partie de la troupe de Jacky Locks.

Ils seront sur scène au Galaxie d’Amnéville les 30 et 31 octobre pour le grand spectacle Soudain nous sommes partis, avec le conseil général de la Moselle et les représentants de tous les départements français qui ont accueilli les évacués mosellans lors de l’exode de 1939.

Une bonne nouvelle est déjà annoncée par le président Bernard Carentz aux membres de la troupe : l’invitation de la municipalité sierckoise pour donner le traditionnel concert de Noël dans le cadre du village du père Noël.

A l’issue de cette première répétition, Francis Pastant, dirigeant, pouvait donner son accord : ses choristes sont prêts pour cette représentation, et Évolution se produira en concert de Noël à Sierck-les-Bains le 19 décembre en l’église de la Nativité.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 28/10/2021

fleurs.png

Mme Irène Kempf

Mme Irène Kempf, est décédée le 24 octobre à Thionville, à l’âge de 80 ans.

Née Nicola, le 11 septembre 1941 à Waldwisse, elle était veuve de M. Nicolas Georges depuis le 10 juin 2005, qu’elle avait épousé le 23 novembre 1962 à Waldwisse. De cette union sont nés deux enfants, Claude et Germain et deux petits-enfants, Christopher et Guillaume.

Elle demeurait à Waldwisse. Nos condoléances à la famille.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 26/10/2021

20211010_135206.jpg

Fête de la pomme du 10 octobre

Trois associations du village - Nature sans frontière, les Amis de la fête de l’amitié et l’Association des parents d’élèves - ont organisé le dimanche 10 octobre une fête commune sur le thème de la pomme.

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette journée a été une réussite totale avec un nombre de visiteurs appréciable surtout dans le contexte actuel d'après confinements et restrictions.

Le désir de participer à nouveau à une fête villageoise a poussé les gens à sortir. La météo a été très clémente avec un beau ciel bleu tout au long de la journée

Les attractions de la journée ont été la démonstration de pressage à l’ancienne, ainsi que des animations pour les enfants, le repas et la vente de spécialités à base de pommes.

les-employes-de-brettnach-metzeresch-et-waldwisse-photo-rl-1633107251.jpg

Les employés en formation

Les employés des communes de Brettnach, Metzeresch et Waldwisse viennent de participer à une formation à l’utilisation des tracteurs et remorques, broyeurs, épareuses, épandeurs, tondeuses, lames de déneigement… Une seconde formation de Go Form’Action de Woippy pourra avoir lieu dans la commune. Les municipalités intéressées sont invitées à prendre contact en mairie de Brettnach.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 01/10/2021

le-monument-est-visible-au-musee-de-la-guerre-d-hagondange-il-honorera-la-memoire-du-sous-

Le musée de la Moselle en 1939-1945 s’enrichit encore

Un monument allemand est entré au musée de la Moselle en 1939-1945, à Hagondange. Il célèbre la capture du premier combattant anglais sur le front ouest dans le secteur de Waldwisse, le 7 janvier 1940.

Des conflits armés, on retrouve toujours des anecdotes qui laissent perplexes. Comme ce monument allemand pyramidal en pierres roses, commémorant la capture du premier combattant anglais sur le front ouest dans le secteur de Waldwisse, le 7 janvier 1940. On y retrouve des inscriptions taillées au burin relatant le fait.

Sur la face arrière, « Tapfer und Treu », soit « vaillant et fidèle » en français, devise de la 79e division d’infanterie de Merzig (Sarre), en position à la frontière.

En mémoire de cet officier anglais

Le combattant anglais était le sous-lieutenant Patrick Anthony Clement Everitt (1916-1940), du 2e bataillon du régiment Royal Norfolk. Grièvement blessé à la cuisse au cours d’une patrouille vers Biringen, transporté en Allemagne, il décède à Merzig, à l’hôpital d’évacuation secondaire.

Enterré au cimetière militaire de Weiskirchen, son corps sera transféré en 1948 au cimetière militaire britannique de Rheinberg (Rhénanie). Ce monument ayant été renversé par un véhicule, les pierres ont été récupérées par un habitant de Waldwisse et utilisées pour bâtir un mur de jardin.

Le tout a été sauvé par Bernard Bettenfeld, de Kœnigsmacker, et ramené au musée par Christian Bouvret et son gendre d’Oudrenne, membre d’Ascomémo. Il sera visible au musée de la Moselle en 1939-1945 d’Hagondange, en mémoire à cet officier anglais.

Des conférences sont programmées

Un nouveau programme de visites a été élaboré pour les classes de collège, près d’une dizaine pour cette fin d’octobre, alors que le président Philippe Wilmouth donnera des conférences sur le thème « 50 kilos de bagages et 2 000 francs » à Uckange, Marange-Silvange, Illange ou encore à Hagondange et Rémilly.

Le président d’Ascomémo explique encore : « Je travaille toujours pour un mémorial des patriotes résistants à l’occupation, cependant, mes recherches pour des livres et articles ont été mis en suspens pour installer le nouveau musée, mais aussi parce que l’accès aux archives était difficile pendant cette période de covid. Le plus grand défi était bien de faire vivre ce nouveau musée qui sera ouvert chaque premier dimanche du mois ainsi que tous les mercredis matin et à tout moment pour les groupes sur rendez-vous. »

Source texte et photo Républicain Lorrain le 19/10/2021

marie-helene-membre-du-conseil-de-fabrique-a-effectue-de-nombreuses-recherches-afin-de-gui

Patrimoine : une première pour l’église

À l’occasion des Journées du patrimoine, l’église Sainte-Catherine de Waldwisse a reçu deux visites commentées, suivies par des groupes de 20 à 30 personnes. Une première pour l’édifice religieux.

C’est grâce à la ténacité de Marie-Hélène, membre du conseil de fabrique, que l’opération a pu se faire. Elle n’a pas hésité à se rendre aux Archives départementales pour étoffer les connaissances disponibles sur l’église.

Dates et détails sur la construction du bâtiment en 1828-1829 mais aussi sur le mobilier intérieur ont été distillés par cette dernière tout au long de la visite structurée en plusieurs étapes, du parvis au chœur.

La guide du jour est toujours disponible pour renouveler l’opération et accueillir les personnes intéressées par le patrimoine religieux local.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 22/09/2021

pommes.jpg

Donnez vos pommes pour faire la fête

Trois associations du village - Nature sans frontière, les Amis de la fête de l’amitié et l’Association des parents d’élèves - ont décidé d’organiser une fête commune sur le thème de la pomme. Elle aura lieu le dimanche 10 octobre dans la salle communale. Une réunion préparatoire a eu lieu. Sont prévus une démonstration de pressage à l’ancienne, des animations pour les enfants, un repas et la vente de spécialités à base de pommes.

Mais une journée préalable de pressage de pommes par un professionnel, place d’Ingrandes, avec camion pressoir, aura lieu le lundi 4 octobre et les enfants des écoles y seront associés. Tous, particuliers y compris d’autres villages, pourront venir faire presser leurs fruits qui seront conditionnés sur place en jus de pomme pour une somme modique. Devant le manque de fruits de cette année et un minimum de tonnage nécessaire à cette action, les organisateurs se portent volontaires pour ramasser des pommes non utilisées et font appel à toutes personnes en ayant de disponible.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 08/09/2021

Dalla Costa Joseph.jpg

M. Joseph Dalla Costa

Nous apprenons le décès de Joseph Dalla Costa, survenu à Vandœuvre-lès-Nancy, le lundi 16 août, à l’âge de 76 ans. Né le 18 novembre 1944 à Lugo di Vicenza en Italie, il avait pris pour épouse Anna née Barbato en 1970. De leur union sont nés deux enfants : David et Khatia. Le cercle familial s’est agrandi avec la venue de trois petits-enfants : Ethan, Alisée et Mayleen.

M. Dalla Costa, était sapeur-pompier volontaire dans la localité pendant plus de 20 ans.

Il résidait à Waldwisse.

 

Nos condoléances à la famille.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 19/08/2021

isolation-exterieure-école.jpg

L’école se transforme pendant les vacances

Engagés depuis plusieurs mois, les travaux au groupe scolaire de Waldwisse ont pris un coup d’accélérateur. Les enfants étant en vacances, les entreprises intervenantes sur le site mettent les bouchées doubles.

Le devis initial largement dépassé

Isolation extérieure, suppression de cloisons dans les classes, nouvelle entrée avec ascenseur pour l’accès handicapés, les écoles élémentaire et maternelle ainsi que les locaux de la garderie communale sont revus de fond en comble. Le tout pour un devis initial de 1 168 000 euros, un budget qui sera largement dépassé au vu des surprises qui se succèdent : « On s’est par exemple rendu compte après le démarrage des travaux que les cheminées du système d’aération n’étaient pas ancrées sur les dalles. Elles sont à revoir entièrement… », déclare Jean Guy Magard, maire de la commune. Le bâtiment initial a été inauguré en 1970 et est certainement reparti pour cinquante années supplémentaires.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 01/08/2021

fortunato-barbato.jpg

Fortunato Barbato fête son 100e anniversaire

Fortunato Barbato a vu le jour le 24 juillet 1921 à Bacoli, au nord de la baie de Naples en Italie. Il s’y est marié avec Genoveffa née Illiano qu’il a eu la douleur de perdre en 2000. Arrivé à Waldwisse en 1962, il n’a jamais quitté le village depuis. Cinq enfants sont nés de son union, Anna, Luncio, Rosetta, Joseph et Lucie. Huit petits-enfants puis sept arrière-petits-enfants ont agrandi la famille. Fortunato Barbato a fait carrière à la Gerlach à Bouzonville devenue Manoir Industries. Il s’intéresse beaucoup à l’actualité à travers la radio qu’il écoute assidûment et aime plus que tout avoir un interlocuteur pour en parler, ou de pêche, l’une de ses passions. Le maire et une élue sont venus saluer et offrir un cadeau au centenaire.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 27/07/2021

title-1622220926.jpg

Réhabilitation des bâtiments communaux : encore des mois de travaux

Trois chantiers de réhabilitation de bâtiments communaux battent leur plein à Waldwisse.

Le chantier de remplacement des menuiseries extérieures de la mairie vient de s’achever. Il n’en est pas de même au groupe scolaire, chantier bien plus important et qui durera encore plusieurs mois. Un nouvel accès avec ascenseur y est en cours de réalisation, en attendant l’isolation de la façade.

Enfin, c’est à la salle communale qu’opère Lorraine Toiture pour la réfection de l’ensemble du toit car, depuis des années, des infiltrations y sont constatées.

Signé Georges-Henri Pingusson

Ce bâtiment fait partie de la reconstruction d’après-guerre après la destruction de tout un quartier par un bombardement américain, lors de la Libération. Un quartier imaginé et dessiné à l’époque par Georges-Henri Pingusson, célèbre architecte ayant pris part à l’UAM, Union des artistes modernes avec, entre autres, Le Corbusier ou encore Jean Prouvé.

Il est notamment à l’origine, dans notre région, des plans de la reconstruction totale de Saarbrücken, de la caserne des sapeurs-pompiers à Metz ou de l’église moderne de Boust, inscrite aux Monuments historiques.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 28/05/2021

DSCF0061.JPG

Nouveaux chemins à Waldwisse

Depuis plusieurs semaines quelques bénévoles unissent leurs forces et donnent un peu de leur temps libre pour réhabiliter les anciens chemins de notre belle campagne vallonnée. Ces anciennes voies à nouveau praticables pour la randonnée pédestre ou en VTT permettront aux promeneurs de faire en plus un petit saut dans l'histoire de notre commune.

Le premier chemin libéré se situe sur l'ancienne voie de chemin de fer au fond de la rue de la gare (cadastre section 10 parcelles 0150, 0068, 0027, 0130, 0140).

Le chemin de l'ancien moulin vers les bassins de la lagune est presque terminé (cadastre section 09 parcelles 0124, 0123, 0131, 0189).

D'autres suivront avec peut-être votre aide ?

Retrouvez nous sur Facebook : Voies vertes VTT-Marche et nature à Waldwisse

Un chemin de randonnée traversant notre commune, projet piloté par la CCB3F, est également en cours de réalisation.

fleurs.png

Mme Gabrielle Krebs

Nous avons appris le décès de Mme Gabrielle Krebs, survenu à Thionville le 12 mai, à l’âge de 79 ans.

Née Barré le 9 décembre 1941 à Waldwisse, Mme  Krebs était veuve depuis le 25 janvier 2001. Elle avait épousé M. Marcel Krebs le 26 octobre 1962 à Waldwisse.

Elle a eu quatre enfants, Sabine, Murielle, Christiane (décédée le 2 juillet 2020), Katie, et comptait dix petits-enfants, Patricia, Fanny, Melissa, Sophie, Elodie, Emilie, David, Lenaïc, Célyan, Charlie. Elle était également arrière-grand-mère sept fois (Marissa, Lilou, Maxime, Loïck, Zoé, Hugo, Vicktor).

Ses obsèques seront célébrées ce samedi 15 mai à 16h en l’église Sainte-Catherine de Waldwisse. Selon sa volonté, son corps sera crématisé.

Nos condoléances à la famille.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 13/05/2021

les-volets-roulants-fonctionneront-a-l-e

Des nouvelles menuiseries à la mairie

Programmés depuis quelque temps déjà, les travaux de remplacement des ouvertures, portes et fenêtres de la mairie de Waldwisse sont en cours de réalisation. L’entreprise AZ Menuiserie de Verny est à pied d’œuvre et la pose de volets roulants fonctionnant à l’électricité solaire devrait suivre. Les persiennes existantes resteront en place pour le cachet de ce bâtiment, qui comprenait jusqu’à il n’y a pas si longtemps presbytère et écoles, maternelle et élémentaire, et qui date de 1870. Les heures d’ouverture de la mairie restent inchangées.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 09/05/2021

AFPR_VISUEL_RS_5.jpg

Association Française de Premiers Répondants (AFPR)

L’Association Française de Premiers Répondants (AFPR) est une association créée en 2016 qui lutte pour la survie des personnes victimes d’un arrêt cardiaque grâce à AFPR – Premiers Répondants, une application mobile gratuite qui permet de géolocaliser des personnes formées aux premiers secours, les Premiers Répondants, dès lors qu’un numéro d’urgence (15 ou 18) a été composé pour signaler une victime. Cela permet de gagner de précieuses minutes dans sa prise en charge, ce qui augmentera ses chances de survie, grâce à une proximité et une rapidité d’intervention.

Vous souhaitez vous former aux premiers secours ou effectuer une remise à niveau ? Remplissez alors ce questionnaire (1 min) et notre équipe reviendra vers vous !

https://docs.google.com/forms/d/1qRP4rn7C0hnfDxBQGAq-WzY_PLlQdi-lUnF4UHi8G2A/edit

Si vous êtes déjà formés, n’attendez plus et inscrivez-vous directement sur l’application AFPR – Premiers Répondants, disponible sur toutes les plateformes !

En France, les arrêts cardiaques représentent 50 000 décès par an, soit 150 décès par jour. De plus, chaque minute sans réanimation cardio-pulmonaire fait perdre 10% de chance de survie à la victime. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’agir le plus rapidement possible.

Vous êtes en mesure de sauver des vies, rejoignez le réseau des Premiers Répondants !

 

https://www.youtube.com/watch?v=JUabMTPXU1o

les-plus-jeunes-sont-toujours-partants-p

Participation record pour l’opération nettoyage de printemps

Avec la crise sanitaire, on aurait pu croire la participation à l’opération nettoyage de printemps quelque peu boudée cette année, mais il n’en a rien été.

Bien au contraire, une cinquantaine de volontaires (du jamais vu), et les enfants toujours en nombre, ont répondu à l’appel de la municipalité. Ils ont arpenté les abords des différentes routes et chemins de la commune afin d’en enlever les déchets jetés par les indélicats.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 25/04/2021

Mme Bilz 2.jpg

Mme Mathilde Bilz

Mme Mathilde Bilz, née Folz, est décédée à Waldwisse, mardi 13 avril, à l’âge de 100 ans.

La défunte avait vu le jour le 20 juillet 1920 à Waldwisse.

Le 18 juin 1948, elle avait épousé M. Martin Bilz, qu’elle avait eu la douleur de perdre en 1983.

Mme Bilz était mère de quatre enfants, Denis Jean (décédé), Gabriel, Denis et Désirée. Elle avait également la joie de compter quatre petits-enfants, Manuel, Céline, Estelle et Xavier, ainsi que trois arrière-petits-enfants, Anthony, Célian et Côme.

Nos condoléances à la famille.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 14/04/2021

photo-rl-1616433640.jpg

Des arbres fruitiers plantés par les écoliers

Dans le cadre du projet scolaire de l’année en cours, sur le thème de l’écologie et de la nature, les élèves de CM2 de l’école de Waldwisse, avec leur enseignant Yannick Teitienne, se sont rendus sur un terrain mis à disposition par la commune pour aider à la plantation d’une vingtaine d’arbres fruitiers. Épaulés par les ouvriers communaux et en étroite collaboration avec l’association locale Nature sans Frontières, à l’origine de la création de ce verger, les enfants ont bénéficié également des explications d’intervenants des Arboriculteurs et bouilleurs de cru d’Ébersviller. Les élèves ont ensuite mis en pratique les conseils reçus et ont planté pommiers, poiriers, mirabelliers, cognassiers et pruniers Reine-Claude. Dans leur projet scolaire, la classe bénéficiera également dans les semaines à venir de l’intervention de l’association Apicool de Manderen afin de mieux connaître le monde des abeilles et visitera les jardins de Vigy.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 22/03/2021

la-caserne-de-waldwisse-se-trouve-dans-l

Les sapeurs-pompiers recrutent des volontaires

Les effectifs des sapeurs-pompiers du centre de premier secours de Waldwisse diminuent. En cause : la mise en retraite de ceux qui ont dépassé l’âge légal pour prétendre à un service actif et le départ sous d’autres cieux de certains plus jeunes pour cause d’études.

Le lieutenant Jean-Michel Dorbach, chef du centre s’associe au maire, Jean-Guy Magard pour lancer un appel à candidature. Toutes les personnes des deux sexes, de 16 à 55 ans, désirant s’investir au service de la population peuvent candidater.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 20/03/2021

les-menhirs-de-l-europe-vous-connaissez-

Au chevet des menhirs de l’Europe

En visitant Launstroff dans le cadre de ses visites, le président de la communauté de communes du Bouzonvillois-Trois frontières a été séduit par le site des Menhirs de l’Europe. Depuis, les réunions s’enchaînent en vue de redonner de la visibilité à ce joyau surprenant, un peu à l’abandon depuis sept ans.

Je ne connaissais pas cet endroit. Je l’ai découvert lors d’une visite à Launstroff dans le cadre de ma tournée du territoire. C’est affolant de laisser un tel joyau ainsi, il faut le valoriser. » Le président de la communauté de communes du Bouzonvillois-Trois frontières est sous le charme : « Il y a une symbolique forte autour de l’Europe. Il y a une histoire et la venue d’artistes internationaux. »

En se rendant sur les lieux où, au fil des années, 36 sculptures monumentales sont sorties de terre, en compagnie du maire, d’ Anne Jolas en charge du tourisme , de Frédérique Wehr la vice-présidente, Armel Chabane n’a pu qu’être convaincu. « On travaille sur des circuits de randonnées et cet endroit doit y figurer. Il faut y mettre un coup de projecteur. »

Par Sabrina FROHNHOFER

Source texte et photo Républicain Lorrain le 17/03/2021

le-temps-execrable-n-a-pas-decourage-les

Contre vents et… pluies

Le temps n’était pas au beau fixe pour les membres de la nouvelle association du village, Nature sans frontières, qui sont allés préparer le terrain pour leur première action, la plantation de vingt arbres fruitiers. Il leur a fallu beaucoup de bonne volonté pour contrer le vent et la pluie et creuser les emplacements prévus pour les pommiers, poiriers, mirabelliers, cognassier et reines-claudes qui seront prochainement mis en place par les enfants des écoles.

 

Source texte et photo Républicain Lorrain le 15/03/2021

title-1615299221.jpg

Des câbles électriques sectionnés à l’église

A deux reprises en quelques jours, l’église Sainte-Catherine de Waldwisse a subi des actes de vandalisme. C’est le tableau extérieur de sécurité électrique de la chaufferie du lieu de culte qui est visé. Des câbles électriques ont notamment été sectionnés.

Mario Ponticello, président du Conseil de fabrique, appelle les voisins, habitants et visiteurs du cimetière à une vigilance accrue afin de faire cesser ces actes malveillants.

Des dégradations ont été commises au niveau du tableau extérieur de sécurité électrique. Celui-ci est notamment lié à la chaufferie du lieu de culte

Source texte et photo Républicain Lorrain le 09/03/2021

rl-1615227598.png

Le président de la CCB3F en visite dans la commune

Armel Chabane, président de la CCB3F, communauté de communes du Bouzonvillois Trois Frontières, maire de Bouzonville, était dernièrement en visite dans la commune, histoire de se familiariser avec la réalité locale. Commerce, transport et mobilité, bassin d’emploi, petite délinquance, habitat et nouveau lotissement, les sujets abordés avec les élus ont été nombreux. Certains aspects de la commune ont étonné le président comme la présence sur le territoire de plusieurs salons esthétiques et professionnels de santé.

Waldwisse, malgré sa position géographique particulière, ou justement à cause de celle-ci à égale distance de Sierck-les-Bains et Bouzonville, possédait par le passé de nombreux commerces et services.

Cette matinée studieuse s’est terminée par la visite de l’atelier exposition de Toun, artiste sculpteur local.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 08/03/2021

les-travaux-au-groupe-scolaire-ont-enfin

Les travaux à l’école démarrent enfin

Cela fait plusieurs années que des travaux prévus au groupe scolaire de Waldwisse étaient en attente. En cause entre autres, un désamiantage reporté plusieurs fois. Cette fois, exécutés par l’entreprise de travaux public et gros œuvre CEP de Thionville, les travaux ont démarré pendant les congés scolaires.

À terme, c’est une extension extérieure à l’arrière du bâtiment qui accueillera escalier et ascenseur pour accéder à l’étage du bâtiment où se trouvent les classes de primaire et le service périscolaire.

Également attendues depuis des années, deux ouvertures faciliteront la vie des élèves et des enseignants. L’une reliera directement l’école maternelle et le préau adjacent, et l’autre, à l’étage, le périscolaire et les écoles.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 06/03/2021

sylviane.jpg

Mme Sylviane Nicola

Nous avons appris le décès de Mme Sylviane Nicola, survenu vendredi 5 mars à Hayange. Née Dumont le 3 août 1969 à Thionville, elle avait pris pour époux, M. Olivier Nicola. Ils résidaient dans la localité. De leur union sont nés deux fils, Guillaume et Thomas. Mme  Nicola était cuisinière, puis magasinière au lycée La Briquerie de Thionville.

La messe d’enterrement  a été célébrée mardi 9 mars, à 14 h 30, en l’église de Waldwisse.

Nos condoléances à toute sa famille.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 06/03/2021

confinez les vieux 1.jpg

Confinés ou pas !

L’art peut s’inviter partout mais un transformateur électrique n’y est pas spécialement destiné. Un message, tagué il y a quelques jours sur l’un d’eux, est apparu en plein village. Quelque peu cavalier d’ailleurs car les vieux justement, sont souvent isolés de fait et la pandémie n’a fait qu’accentuer la chose. Alors, jeunes ou vieux, confinés ou pas ?

Source texte et photo Républicain Lorrain le 19/02/2021

premiere-prestation-a-waldwisse-pour-les

Un nouveau venu au marché

Fromages, yaourts et crèmes dessert sont proposés depuis peu au marché ayant lieu tous les mercredis de 9 h à 12 h place d’Ingrandes à Waldwisse. Élaborées à la Ferme du petit-lait à Waldweistroff par Antony Gloden, les spécialités au lait de vache se déclinent pour certaines en différents parfums, de la mirabelle à la framboise, de la noix de coco à la vanille, sans compter le citron ou la pêche. Ce marché, présent depuis le printemps dernier, propose également viandes et spécialités charcutières produites par le couple Danielle et Francis Magard, éleveurs à Evendorff, qui accueillent également des hôtes dans leur gîte de la Ferme d’or. Ces deux producteurs sont régulièrement présents sur différents marchés de la région.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 20/01/2021

dimanche-pour-remedier-a-la-fuite.jpeg

Privés d’eau courante dans la rue de l’Église

Les habitants de la rue de l’Église à Waldwisse sont privés d’eau courante depuis samedi soir suite à une rupture de canalisation. Alertés par un riverain qui a constaté l’apparition d’eau dans sa cave, le maire et le fontainier se sont très vite aperçus que le niveau d’eau du château d’eau était au plus bas, preuve d’une fuite conséquente. Avec les outils de recherche acoustique, le problème a été assez vite localisé. Les services concernés étaient à pied d’œuvre dès dimanche matin pour remédier à la situation.

Source texte et photo Républicain Lorrain le 12/01/2021